Que nous devons nous protéger contre les rayons UV dangereux au printemps et en été, cela va de soi. Mais en hiver aussi, le soleil reste le soleil – et cela pas seulement pour le ski ou la randonnée dans la neige. Même lorsqu’on est assis derrière une vitre dans son salon ou un bureau, le rayonnement UV traverse celle-ci et s’abat sur la peau. Qu’il s’agisse de l’intérieur comme de l’extérieur : Des stores offrent une protection contre le soleil même en hiver et sont souvent en outre une solution énergétique tout à fait utile.

Le soleil fait partie intégrante de toute vie humaine. Il est toujours là, même lorsqu’il pleut ou que le temps est nuageux. Près de 10 pour cent de l’énergie solaire se compose de rayons ultraviolets (rayonnement UV). Il n’y a aucun doute, lorsqu’elle est consommée avec modération, la lumière du soleil favorise notre bien-être physique et psychique. Parce qu’elle offre de la chaleur, redonne le moral, et qu’elle stimule grâce aux rayons UV la synthèse de la vitamine D propre au corps. La formation de la mélanine également, qui protège la peau grâce à la pigmentation, est favorisée par les rayons UV, à savoir les rayons UV-A dans ce cas. Pourtant, malgré ces effets positifs, la lumière du soleil renferme de nombreux dangers pour la peau et les yeux.

Rayonnement UV – qu’est-ce donc et qu’entraîne-t-il ?

Les rayons UV du soleil, qui sont répartis par longueurs d’ondes en rayons UV-A-, UV-B et UV-C, ne sont pas visibles pour l’homme. Alors que les rayons UV-C extrêmement dangereux sont dissipés par l’atmosphère terrestre, les UV-A et UV-B atteignent les yeux et la peau. Ils déclenchent sur la peau des réactions biochimiques, bien avant que nous ne puissions le sentir ni le voir : Un trop-plein de rayons UV-B endommage beaucoup de cellules sur l’épiderme. Cela libère des substances inflammatoires et engendre un coup de soleil. Les rayons UV-A endommagent le tissu conjonctif sous-cutané, faisant perdre à la peau sa fermeté et provoquant des rides. Les UV-A sont également souvent responsables d’une allergie au soleil accompagnée de démangeaisons. L’effet le plus néfaste du rayonnement UV est toutefois sa capacité à briser et à modifier les brins d’ADN des cellules. Des dommages que le corps ne peut plus réparer, ce qui augmente au fil de la vie la quantité d’UV pénétrant la peau. Un trop-plein en lumière UV inhibe le système immunitaire qui combat les maladies et les tumeurs. Les cellules qui ont muté peuvent alors se multiplier sans obstacle, et le cancer de la peau apparaît.


Protection contre le soleil en hiver – les rayons UV sont-ils toujours dangereux ?

Bien sûr, dans nos régions, vu la position du soleil durant la saison hivernale, l’intensité du rayonnement solaire est plus faible qu’en été. Dans quelle mesure une protection par des systèmes d'ombrager tels que les stores, des vêtements résistant aux UV ou de la crème solaire avec un indice solaire élevé est nécessaire, cela dépend du profil de risque personnel et de l’intensité des rayonnements sur place. Mais en principe voici ce qui s’applique : Plus l’altitude augmente, plus l’air devient mince et plus le rayonnement UV devient fort. Cela représente par 1 000 mètres d’altitude environ 15 pour cent. À cela s’ajoute une augmentation du rayonnement par la réflexion de la neige, de la surface de la glace ou du sable clair. Les réflexions peuvent augmenter l’intensité du soleil jusqu’à 90 pour cent. Nous les êtres humains ne le remarquons pas, ou trop tard, car nous ne ressentons pas de chaleur lorsque les températures sont basses et que nous sommes trompés par l’intensité du rayonnement. Notre peau, d’autre part, n’est plus habituée au soleil en hiver, ce qui signifie qu’elle n’est que faiblement pigmentée et ne dispose quasiment pas de protection. La peau a donc absolument besoin d'une protection suffisamment forte contre le soleil en hiver.

Une protection solaire en hiver même dans les lieux fermés ?

On peut effectivement se poser la question, de ce que vient faire la lumière du soleil avec la peau dans un lieu fermé. Les rayons UV traversent-ils aussi la vitre de la fenêtre ? On peut dire que oui. Mais néanmoins cela ne vaut pas pour tous les rayons UV. Et cela dépend de la vitre. La vitre laisse en principe passer les rayons UV, nous connaissons tous le soleil qui illumine nos vêtements ou nos tissus derrière les fenêtres. C’est pourquoi en hiver on voit très souvent des stores ouverts devant les magasins. Nous connaissons aussi dans un sens plus positif les effets de la serre.

Dans quelle mesure de la lumière UV passe au travers d’une vitre, cela dépend d’une part de l’épaisseur de la vitre, et, d’autre part, de la composition du vitrage. On peut mesurer cela avec des appareils spéciaux et établir une classification. Le verre plat, le verre simple de vitre, filtre à peine le rayonnement à ondes longues, et laisse passer en grande partie les UV-A. Le verre isolant en revanche est plus épais que le verre plat et se compose d’au moins deux vitres, qui sont maintenues à une distance bien définie l’une de l’autre par un joint périphérique. Bronzer n’est normalement pas possible derrière une vitre – à moins que l’on ait des verres spéciaux. Le bronzage est en effet en premier lieu une réaction de défense du corps, qui empêche les rayons UV de pénétrer en profondeur. C’est le pigment de la mélanine qui en est à l’origine, qui est déclenché lorsque les rayons UV-B atteignent la peau. Comme le verre plat laisse à peine passer les rayons UV-B, on ne bronze pas derrière. Les rayons UV-A qui traversent en revanche peuvent endommager les couches plus profondes de la peau et perturber le collagène qui s’y trouve, accélérant ainsi la formation de rides. Cela vaut la peine souvent de vérifier lors du montage d’un store que celui-ci soit également en mesure de fournir une protection anti-UV. Il existe des variantes et des versions tout à fait utiles pour une protection solaire idéale en hiver comme en été.

De l’ombre en hiver grâce au store

Les stores servent tout justement dans les constructions modernes avec de grandes façades vitrées à la fois de pare-soleil et de protection anti-UV efficace. Des fabricants comme STOBAG vous proposent des stores textiles à déroulement vertical dans différentes versions et gammes de toiles, qui sont souvent une très bonne solution. D’autant plus lorsqu’on prend en compte que de tels stores peuvent contribuer également de manière significative à diminuer la consommation énergétique du bâtiment. Cela fait longtemps maintenant que les architectes associent les avantages des stores en termes de protection solaire et d’économie d’énergie à leurs objectifs conceptuels de la construction. STOBAG propose des stores à déroulement vertical pour pratiquement chaque domaine d’utilisation. Qu’il s’agisse de stores avec guide-câble en filigrane ou d’une version en toile résistant au vent, placée à l’intérieur, avec un système de fermeture éclair. Car si vous comptez sur un store comme protection solaire en hiver, celui-ci doit également répondre sur le plan technique aux conditions hivernales rudes. En outre : En cas d’utilisation d’un tissu occultant, un tel store permet encore aussi de garantir un ombrage fiable dans les salles de formation et de conférence. Un effet des plus précieux sur le plan fonctionnel.

Les stores assurent aussi une protection anti-UV en hiver

Parallèlement au store à déroulement vertical, il existe un autre type de store avec un équipement parfait anti-UV pour l’hiver. Il s’agit ici du store à projection, une variante spéciale du store de façade. Équipé de la bonne toile, il protège l’extérieur et permet ainsi de se tenir à l’air libre sans problème. Un store à projection est en même temps là pour empêcher le rayonnement direct de la lumière à travers les surfaces vitrées vers l’intérieur. Avec STOBAG, l’angle de projection de ce store peut être réglé en continu, ce qui permet de réguler individuellement le rayonnement lumineux indirect et ainsi la sollicitation des rayons UV. Il existe de plus des solutions comme les parties latérales pouvant être intégrées pour une protection supplémentaire contre le vent et pour améliorer la visibilité.

Un spécialiste sera le mieux placé pour vous montrer quelles sont les mesures de protection anti-UV optimales et utiles. STOBAG a par exemple formé ses vendeurs spécialisés en ce sens, afin de proposer aussi des solutions adaptées pour la protection solaire en hiver – que ce soit pour le rayonnement lumineux idéal et la protection contre le soleil hivernal à l’extérieur. Chassez le blues hivernal et profitez sereinement du soleil. Et comptez ainsi sur une véritable qualité de vie.

🡺      Trouvez ici le réseau de vendeurs spécialisés STOBAG